• Ma vie se résume à l'Enfer.

    Je regarde par la fenêtre, guettant un signe d'espoir. Mais toujours rien. Je compte les traits sur mon bras. Un jour, j'arrêterai peut-être. Mais ce jour existe-t-il ? Personne ne le sais. Personne ne connais l'existence de ces traits, sur mon bras. Personne ne se doute que le sang coule, ainsi que les larmes, dissimulés derrière mon sourire. 

    Les gens me voient sourire, rire, ils me croient heureux. Mais ils ne se douteraient jamais que derrière ça, ce cache un pauvre garçon malheureux, qui attend désepérément que quelqu'un le sauve. Personne ne peux pénétrer dans cet enfer. Du moins, pas pour l'instant. Il éspère, en vain.

     

    The Game.

    Lire la suite...


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique